Rechercher

Mon confinement...ma libération

Être confiné… alors que l’on aime être seule et au calme. Plutôt apaisant comme moment.



Alors qu’avec les années qui passent, j'ai moins envie de me forcer. Moins envie de me couper des gens pour moins les ressentir. Même en ayant les outils pour se préserver de leurs émotions, il y a toujours un instant où ces émotions, ces angoisses, ces sentiments qui ne sont pas à nous nous traversent.


Et alors que je ressens tout plus intensément, je suis heureuse d’être forcée de me couper des gens. Heureuse de devoir faire cette pause si nécessaire. Arrêter de courir. Après le temps. Après l’argent. Moi qui ai tellement de mal à me donner de la valeur. Et en réalité, arrêter de me couper de tout. Pouvoir me relier à tout, surtout à moi, à ma source.


Et au fur et à mesure des jours, seule ou avec les enfants, les émotions se manifestent. Les unes après les autres. Pas la possibilité de les contrôler. Pour qui les contrôler? Pour quoi les contrôler ? Juste les laisser aller. Les accueillir. Peur. Colère. Tristesse. Joie. Les laisser se manifester. Aller jusqu’au bout de ces émotions. Tant pis si je dois pleurer pendant trois heures. Tant pis si je dois hurler seule dans ce grand appartement si vide. Mon chat paraît habitué, préparé à cela car rien ne le distrait de son sommeil. Tant pis si je dois jouer du tambour, chanter et danser à minuit tant je suis heureuse. Les enfants ne sont pas là, tant mieux, je peux hurler, pleurer et me libérer en paix. Ils sont là, je culpabilise de pleurer devant eux sans pouvoir m’arrêter. Tiens, une nouvelle émotion à accueillir.



Tiens, un jour sans pleurs, merci aussi pour cela. Et encore une prise de conscience qui se présente. Toute légère. Elles sont si nombreuses en ce moment. Je le recherche peut-être, le moment a l’air de s’y prêter.


Des prises de conscience de plus en plus nombreuses, moi qui croyais en avoir déjà tellement eu au cours des dernières années. Apparemment pas assez. Et de toute manière cela doit-il s’arrêter un jour ? Alors que nous évoluons durant toute notre vie ? Cette fois-ci c’est différent. Plus profond. Peut-être parce qu’il n’y a rien d’autre qui presse, qui attends après.


Suivre ses envies. Je devrais travailler…mais non. Je préfère ce que d’autres appellerons « glander ». Parfois j’apaise simplement mon mental, je lui donne une pause. Parfois encore je choisis le développement personnel, à coup de conférences. Je choisis alors d’avoir encore des prises de conscience.



Je regarde par la fenêtre, j’ai la chance d’avoir un paysage si agréable. Je suis heureuse je pense. Par moments pas envie de revenir en arrière. Envie de profiter encore de cette quiétude. Envie de profiter encore de ne pas avoir de pression.


Et si je faisais simplement le choix de ne plus me la mettre, la pression ? Même quand la vie aura repris son cours normal. D’ailleurs, le reprendra-t-elle vraiment un jour ? Au fond de moi j’espère que non. Qu’en est-il des autres ? Retourneront-ils à leurs anciennes habitudes? Moi, est-ce que je vais retourner à mes anciennes habitudes ?



La nature est heureuse. On entend les oiseaux chanter, sur cette route pourtant d’habitude si passante où l’on entend pas grand-chose. Je vois des oiseaux que je n’ai d’ailleurs jamais vu ici. Les fleurs sortent. Toutes légères. Et quand on arrête d’écouter l’agitation des médias et des réseaux sociaux si anxiogènes alors on peut tendre l’oreille pour écouter la nature. Ecouter ce silence et ce bien-être qu’elle dégage dans cette pause qui lui est accordée à elle aussi. Alors que les fleurs et les feuilles renaissent, elle a moins à nettoyer. Elle tant fatiguée de toujours devoir nettoyer après nous: nos émotions, notre pollution… La Terre respire, enfin.



Pour tout cela gratitude pour ce moment de pause. Je suis confinée et pourtant, je n’ai jamais été aussi libérée !

558 vues
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • w-facebook
LOGO NOUVEAU VERSION 2 PLUS PETIT.webp

Contact au 06 61 29 67 76

Gardanne en cabinet

Trets et alentours à domicile

LOGO EXPERT.webp

​© 2020 par Marine Jacquemin, Sophrologue certifiée. Créé avec Wix.com